fr French
DES PROFESSIONNELS DU TOURISME BRITANNIQUES INVITENT À VISITER LE MAROC

DES PROFESSIONNELS DU TOURISME BRITANNIQUES INVITENT À VISITER LE MAROC

Des professionnels du tourisme britanniques, en voyage de découverte au Maroc, ont invité leurs concitoyens à visiter le Royaume, un pays qui dispose d’une multitude d’atouts et de grandes attractions touristiques, et où les mesures sanitaires préventives sont scrupuleusement respectées.

«À mes clients, mes amis et ma famille, je dirais: Venez visiter le Maroc, un pays magnifique avec des paysages variés, des gens si accueillants et généreux, des villes pleines de charme, une scène culturelle très riche et une cuisine exquise», a affirmé Shara Smith, de l’agence de voyages «Travel Counsellors Ltd», qui fait partie d’un groupe de professionnels du tourisme britanniques, en visite de familiarisation au Maroc, dans le cadre d’un Eductour organisé par l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

«Une fois de retour en Grande-Bretagne, je dois observer une période d’isolement. Cela ne me dérange guère… C’est quoi 14 jours à la maison par rapport à la beauté du Maroc, son soleil brillant et la chaleur de son peuple ?!», a-t-elle enchaîné dans une déclaration à la MAP, en marge d’un voyage qui a permis aux agents de voyages britanniques de découvrir la splendeur et la magie de Marrakech, d’Essaouira ainsi que du désert d’Agafay (aux alentours de la cité ocre).

Concernant les mesures sanitaires et préventives mises en place pour endiguer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), Shara Smith a souligné que ces mesures «sont parfaitement respectées pour se sentir en toute sécurité», se disant particulièrement «ravie» de voir les gens porter leurs masques de protection à l’extérieur comme à l’intérieur.

«Il est intéressant de voir à quel point on se soucie de la sécurité sanitaire ici. Des désinfectants et des masques de protection sont offerts partout où nous allons et les prises de température sont effectuées chaque fois que nous franchissons une porte», a relevé cette professionnelle de «Travel Counsellors Ltd», une agence de voyages très présente au Royaume-Uni, en Irlande, aux Pays-Bas, en Belgique, en Afrique du Sud, en Australie et aux Émirats arabes unis.

Même son de cloche chez Helen Youngman, de «360 Private Traveller», une agence de voyages spécialisée dans le tourisme de luxe, qui s’est dite impressionnée par la beauté des paysages, la gentillesse des Marocains et l’émouvante et si riche histoire du Royaume.

«Je vais recommander aux touristes britanniques de visiter le Maroc, un pays où la générosité et l’hospitalité font partie de l’ADN de son peuple», a-t-elle poursuivi, ajoutant que «l’accueil qui nous a été réservé ici est très spécial et très chaleureux».

«Le Maroc est la destination idéale pour tout le monde: des voyageurs en solo à la recherche d’aventures en arrivant aux familles… Avec beaucoup de belles choses à offrir: une expérience culinaire séculaire, une scène culturelle riche et variée, et des paysages pittoresques», s’est félicitée Helen Youngman, qui s’est dite «heureuse» de faire son premier voyage à l’étranger depuis février dernier.

Elle a également mis en relief les mesures sanitaires et préventives mises en place pour freiner la propagation de la pandémie, faisant savoir que ces mesures «sont prises et observées très au sérieux, mais de manière détendue».

Pour sa part, Sara Belehri, responsable des ventes à Google-London, a invité les touristes britanniques à venir nombreux découvrir à nouveau le Maroc «où tout est prêt pour vous accueillir et vous faire vivre une expérience inédite» après des mois de fermeture des frontières en raison de la pandémie, a-t-elle dit.

Elle a fait savoir que plus de 66% des Britanniques envisagent de partir en vacances, légèrement au-dessus de la moyenne européenne (64%). «Le Maroc, l’un des plus beaux pays du monde, est connu pour son hospitalité et sa culture du partage», a-t-elle relevé, ajoutant que la destination Maroc «dispose de tous les atouts pour revenir plus en force après l’ouverture des frontières. Une réouverture des frontières, qui elle espère, sera opérée bientôt».

Sara Belehri s’est, par ailleurs, dite très émue par les mesures sanitaires prises par les autorités marocaines. «Toutes les mesures sanitaires et préventives sont extrêmement bien respectées partout», a-t-elle dit, ajoutant qu’elle se sent «beaucoup plus en sécurité au Maroc».

S’inscrivant dans le cadre du plan de relance du tourisme national, le voyage de familiarisation (du 18 au 21 octobre) en faveur des agents de voyages (directeurs d’agences et décideurs spécialisés dans le voyage de luxe) en provenance du marché britannique, a mis en relation les créateurs d’expérience marocains avec les professionnels britanniques, afin d’actualiser et d’approfondir leurs connaissances de la destination Maroc et leur faire découvrir les nouvelles infrastructures mises au service du tourisme.

Ce voyage de familiarisation au Maroc, qui a bénéficié de la couverture de médias britanniques, a permis également de faire découvrir aux agents de voyages les destinations du sud et en même temps, les rassurer sur le protocole de sécurité sanitaire appliqué au Maroc d’une manière générale, et au sein des infrastructures touristiques, aussi bien à Marrakech qu’à Essaouira, en particulier.

Le marché britannique, deuxième en termes de nuitées au Maroc, revêt une importance stratégique, d’autant que les Anglais sont de grands voyageurs et fort dépensiers. D’ailleurs, 66 millions de packages de voyages sont vendus chaque année au Royaume-Uni.

Selon les chiffres de l’Observatoire du tourisme, le nombre de touristes britanniques a évolué en dents de scie au fil des années. Il a considérablement augmenté, passant de 252.945 en 2009 à 504.475 fin 2015, avec un taux de croissance annuel moyen (TCAM) de 12.19 % sur cette période.

Après une baisse de 9% en 2016, le marché britannique a connu une reprise avec une hausse des arrivées de 6% en 2017, soit 486.262 touristes, représentant 8.3% du total des touristes au Maroc. Avec des parts de marché respectives de 55% et de 35%, Marrakech et Agadir ont été les destinations les plus prisées par les touristes britanniques en 2017, indique la même source.

Source: Le360.ma