fr French
Le Pavillon de la Ménara

Le Pavillon de la Ménara

Average Reviews

Description

Le jardin de la Ménara compte parmi les plus anciens jardins de l’Occident musulman. Les auteurs anciens attribuent son premier aménagement au sultan almohade ‘Abd al-Mu’min ibn ‘Alî (r. 1130-1163). Selon al-Baydhaq, le fondateur de la dynastie des Almohades, en rentrant de Salé en 1157, fit planter à Marrakech la bouhaïra, un immense verger clos pourvu d’un grand bassin pour le stockage de grandes quantités d’eau destinées à l’irrigation des fruitiers et des légumes se trouvant au sein de l’enclos. L’auteur d’al-Istibsar signale que ‘Abd al-Mu’min fit planter à l’ouest de la ville dans la direction du Neffis un jardin qui devait se trouver à proximité du palais dont la porte fait à peu près face au bassin de la Ménara, qui pourrait correspondre à ce bassin intérieur du jardin du calife.

Les besoins en eau de ces espaces étaient satisfaits grâce aux drains souterrains (Khettara), creusés selon une technique initiée par les Almoravides dès le XIe siècle et adoptée par les Almohades, qui enrichirent le réseau de canalisations superficielles. La création de ces jardins, selon Ibn Sahib Assalate, est attribuée à Hajj ibn Yaïch, savant et législateur de l’empire almohade. Outre ses fonctions utilitaires et d’agrément, ce bassin servait à entraîner les soldats almohades à la natation, en préparation de la traversée de la Méditerranée vers l’Andalousie.

Sous les Saadiens, le jardin de la Ménara est signalé par les auteurs en 1579. Les princes le réutilisèrent en y aménageant un pied-à-terre. Le sultan alaouite Sidi Muhammad ibn ‘Abdallâh y fit construire un pavillon doté d’un belvédère qui servait de lieu de promenades et de repos. Le bâtiment et son petit jardin sont ceinturés d’un haut mur en pisé. Ses épais murs de pierre ont des chaînages d’angles faits de fausses briques. Il est couvert du classique toit pyramidal de tuiles vertes. L’édifice se compose de deux niveaux. Un rez-de-chaussée à usage domestique est occupé par quatre piliers massifs et précédé d’un avant-corps de trois arcades donnant sur le bassin ; on accède au niveau supérieur par un escalier étroit et raide. L’étage est doté au nord d’un grand balcon à balustrades reposant sur l’avant-corps et dominé par un arc aveugle percé d’une porte basse. La clé de l’arc est faite d’un motif de pierre coiffé d’un bandeau portant une inscription où l’on peut lire une citation célèbre en l’honneur du prophète Muhammad et la date de 1286 de l’Hégire (1869-70).

Tarif public 70 DH Adulte
Enfants accompagnés de moins de 12 ans 30 DHCitoyens marocains (Tarif public 10 DH Adulte – 10 DH Enfants)

Statistic

55 Views
0 Rating
1 Favorite
0 Share

Claim Listing

Is this your business?

Claim listing is the best way to manage and protect your business.